Troubles thyroïdiens (hypothyroïde, hyperthyroïdie)

De Mediwiki - Wiki des ECN medecine
Aller à : navigation, rechercher
Dialog-warning.png
Cette page est une ébauche. Elle mérite des améliorations.

Si vous voulez contribuer, cliquez simplement sur l'onglet modifier.
N'hésitez pas à corriger, compléter, modifier !!

Consultez également les autres pages dont le contenu est à réviser.

Hyperthyroïdie

Urgence diagnostique et thérapeutique.

  • Symptômes d'une hyperthyroïdie : amaigrissement, faiblesse musculaire, palpitations (par tachycardie sinusale ou parfois par fibrillation auriculaire), nervosité, tremblements, thermophobie et diarrhée motrice.
  • Signes de gravité : sont les troubles du rythme cardiaque, les troubles psychiatriques, l'amyotrophie importante.
  • Examens complémentaires : T4 libre, de la TSH, une scintigraphie thyroïdienne à l'Iode 123 et un électrocardiogramme.
  • La maladie de Basedow associe des signes d'hyperthyroïdie à un goitre homogène, soufflant et une exophtalmie uni ou bilatérale. Un bilan ophtalmologique complet doit être réalisé.

Exophtalmie maligne = corticothérapie en urgence (IV puis PO)

  • Traitement d'une hyperthyroïdie : antithyroïdiens de synthèse (ATS) pdt 18 mois, Béta bloquants et repos.

Si passage en hypothyroïdie ajout d'hormones thyroïdiennes afin de maintenir une TSH normale.

  • Surveillance biologique (NFS 1/sem) +++ car sous antithyroïdiens de synthèse risque d'agranulocytose.

Éviter les médicaments riches en iode et les injections d'iode.


Hypothyroïdie

  • L'hypothyroïdie doit être évoquée devant : une asthénie, un ralentissement psychomoteur, une bradycardie, une constipation, une frilosité, une prise de poids, des crampes musculaires, une raucité de la voix, des ronflements, un teint pâle, cireux et une sécheresse cutanée.
  • Formes graves : un coma myxoedémateux, d'une bradycardie importante.
  • Un bilan cardio-vasculaire + électrocardiogramme (ECG) est indispensable avant la mise en place du traitement.
  • Le traitement sera mis à dose lentement progressive, surtout chez les sujets âgés et les patients ayant une insuffisance coronaire (à débuter à l'hopital)


Goitre et nodule thyroïdien

Le risque de cancer concerne les nodules supra-centimétriques, froids en scintigraphie.

Une cytoponction du nodule peut être pratiquée pour préciser les indications chirurgicales.

La chirurgie peut être proposée d'emblée en fonction de certains paramètres cliniques suspects (gros nodule, fixé à la paroi, de consistance dure, adénopathie satellite). Quel que soit le type de cancer, une surveillance à vie en milieu spécialisé est impérative.

> A lire : Goitre et nodule thyroïdien

Sources