Pneumothorax

De Mediwiki - Wiki des ECN medecine
Aller à : navigation, rechercher

PNEUMOTHORAX - ITEM 276

DEFINITION

Intrusion d’air dans la cavité pleurale

CLINIQUE

  • Début brutal
  • Douleur thoracique latéralisée, dyspnée+/-toux
  • Diminution de l’ampliation thoracique
  • Tympanisme
  • Abolition du murmure vésiculaire et vibrations vocales
  • Terrain++ Pneumothorax spontané idiopathique vs emphysème ou PT iatrogène voire post traumatique
  • Signes de mauvaise tolérance++ : Tachycardie, hypotension, polypnée, cyanose; refoulement des bruits du cœur, pouls paradoxal, déglobulisation.

PARACLINIQUE

  • RADIOGRAPHIE: Pas de clichés expiratoires en 1ère intention.
  • Hyperclarté du sommet voire complet
  • Signe de gravité Radio
- Pneumothorax bilatéral
- Signe de compression (refoulement du médiastin)
- Bride (risque de saignement)
- Niveau liquidien (hémopneumothorax)
- Anomalie du parenchyme sous jacent

ETIOLOGIE

  • Pneumothorax idiopathique spontanée (rupture de bulle sous pleurale) : Homme longiligne, fumeur et maigre
  • Iatrogène (ponction pleurale, caché sous clav, PM, biopsie trans bronchiques, ventilation mécanique)
  • Secondaire à pathologie respiratoire (BPCO emphysème, PID, nécrose tumorale…)

TRAITEMENT

  • O2
  • Repos
  • Antalgie, antitussif
- Si décollement minime (moins de 3cm au sommet): surveillance simple
- Si décollement plus important exsufflation à l’aiguille
- Drain thoracique (Indications habituelles: PT complet, hémopneumothorax, PT secondaire, échec de l’aiguille)
- Si mauvaise tolérance: exsufflation en urgence à l’aiguille puis drain.
  • SURVEILLANCE
  • Chirurgie: à la première récidive homolatérale ou si échec de drainage pour symphyse pleurale chirurgicale +/- résection de bulle


EDUCATION

  • INFORMATION: RECIDIVE 20% (sauf ttt chir)
  • CONTRE INDICATIONS
- efforts à glotte fermée (trompette)
- Plongée sous marine
- Avion dépressurisé
- TABAC


PMZ dans le pneumothorax

  • Signe de gravité clinique et radio
  • Bilan de coag si drain
  • Éducation

Pneumothorax EN VRAC

Surveillance de drain

- Surveillance clinique ( aspect local, bullage, température et douleur)
- Surveillance radio: quotidienne (position du drain, épanchement associé liquidien ou gazeux)



Rédigé par Jean PASTRE (interne de pneumo à Lille)