Infection ostéo-articulaire. Discospondylite

De Mediwiki - Wiki des ECN medecine.
Aller à : Navigation, rechercher
Dialog-warning.png
Cette page est une ébauche. Elle mérite des améliorations.

Si vous voulez contribuer, cliquez simplement sur l'onglet modifier.
N'hésitez pas à corriger, compléter, modifier !!

Consultez également les autres pages dont le contenu est à réviser.

Sommaire

Item 92 : Infection ostéo-articulaire. Discospondylite

Arthrite septique (infection ostéo-articulaire)

  • Douleur inflammatoire, milieu febrile, monoarticulaire, staph
  • Facteurs favorisant : diabete, alcool, CTCD ATTENTION AU GONO !! MST
  • Radio : pincements, erosions epiphysaires
  • Ponction artic avec bacterio hemoc et porte d'entrée
  • Bi ATB IV pdt 15j et suivi 12 semaines, immobilisation, réeducation, surveillance.

Ostéite

  • Douleur osseuse localisée dans un contexte infectieux
  • Radio : ostéolyse et réaction periostée, IRM +++ biopsie osseuse
  • Tratement medico chirurgical, drainage abcès, ablation de matériel

Spondylodiscite

Une spondylodiscite est l’infection d’un disque intervertébral et des corps vertébraux adjacents. La spondylodiscite infectieuse est une urgence diagnostique. Tout doit être mis en oeuvre pour isoler le germe afin de guider le choix de l’antibiothérapie.

Points clés du collège des enseignants : COFER [1]

  1. Les spondylodiscites sont des complications infectieuses, le plus souvent hématogènes, à staphylocoque doré du sujet de la 5e et 6e décennie.
  2. Le diagnostic des spondylodiscites est évoqué sur l’association de signes rachidiens et biologiques (CRP et VS élevées) inflammatoires confortés par l’imagerie, surtout l’IRM.
  3. Le diagnostic des spondylodiscites est confirmé par la mise en évidence de germes par une ponction-biopsie discovertébrale (sauf si le germe est détecté par les hémocultures).
  4. Le traitement des spondylodiscites associe une antibiothérapie adaptée et l’immobilisation. Dans ce cas, l’évolution est souvent favorable.
  5. Ostéite et ostéomyélite sont des infections osseuses :
  • par voie hématogène : l’ostéomyélite ;
  • par voie locale : l’ostéite.
  1. Le germe principal de l’ostéite et de l’ostéomyélite est le staphylocoque doré.
  2. Il existe différents facteurs favorisant l’ostéite et l’ostéomyélite, notamment la présence de matériel étranger.
  3. L’imagerie, en particulier l’IRM, permet d’évoquer le diagnostic d’ostéite et d’ostéomyélite qui est confirmé par la biopsie osseuse (ou d’un abcès contigu).
  4. Le traitement est médicochirurgical (antibiothérapie).

Généralités en rhumatologie :

  • Toujours spécifier : horaire inflammatoire/mécanique
  • Examen bilatéral et comparatif
  • Ponction si épanchement + analyse bioch, bacterio, cyto et anapath du liquide !!!
  • Toutes nos fiches / nos fiches de rhumatologie
Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Navigation
Méthodologie
En savoir plus sur l'ECN
Disciplines
Modules
Médecine
Boite à outils
Boîte à outils