Hypertension artérielle pulmonaire (HTAP)

De Mediwiki - Wiki des ECN medecine
Aller à : navigation, rechercher

L'hypertension artérielle pulmonaire (HTAP) = élévation anormale de la pression sanguine au niveau des artères pulmonaires

  • Pression artérielle pulmonaire (PAP) systolique normale : 18 - 25 mmHg
  • PAP moyenne : 8 - 20 mmHg
  • HTAP : PAPm 25 mmHg au repos et/ou 30 mmHg à l'effort avec une pression capillaire pulmonaire 15 mmHg excluant les causes cardiaques gauches.

Formes d'hypertension artérielle pulmonaire (HTAP)

  • HTAP idiopathique, HTAP familiale.
  • HTAP + connectivite, cardiopathie congénitale, hypertension portale, VIH
  • HTAP du nouveau-né,
  • HTAP + maladies du cœur gauche : maladies de l'oreillette ou du ventricule gauche, maladies valvulaires du cœur gauche,
  • HTAP + à une maladie pulmonaire et/ou une hypoxémie (broncho-pneumopathies chroniques obstructives, syndrome d'apnée du sommeil, maladies interstitielles pulmonaires, exposition chronique aux hautes altitudes),
  • HTAP par obstruction, maladie thrombo-embolique ou par une obstruction d'origine non thrombotique (tumeur, parasite, corps étranger)),
  • Autres formes d'HTAP : sarcoïdose, histiocytose X, lymphangiomatose, compression des vaisseaux pulmonaires (adénopathies, tumeur, médiastinite fibrosante)


Clinique de l'HTAP

Dyspnée d'effort progressive Lipothymies, syncopes à l'effort

Examens complémentaires

  • Radiographie du thorax
  • ECG
  • ETT : éliminer une atteinte cardiaque gauche
  • Cathétérisme cardiaque droit, nécessaire au diagnostic définitif
  • Test aux vasodilatateurs


Source