Asthme

De Mediwiki - Wiki des ECN medecine
Aller à : navigation, rechercher

ASTHME DE L'ENFANT ET DE L'ADULTE - ITEM 226

DÉFINITION

L'asthme est une maladie inflammatoire chronique des bronches responsable d'une obstruction bronchique variable réversible

PHYSIOPATHOLOGIE

  1. Inflammation bronchique
  2. Hyperréactivité bronchique
  3. Obstruction bronchique

ÉPIDÉMIOLOGIE

- La prévalence de l'asthme est en augmentation.
- 2000 décès par an (principalement par asthme aigu grave).
- Répartition en 2 pics: enfance et vers 50 ans.

FACTEURS PREDISPOSANTS

  • ATOPIE: prédisposition génétique (IgE médiée: terrain allergique avec antécédent familial ou personnel de rhinite, conjonctivite, dermatite atopique, asthme ou eczéma)
  • ENVIRONNEMENTAL: pneumallèrgène et trophallergène

rôle négatif du tabagisme et de la pollution atmosphérique

  • PROFESSIONNEL: par mécanisme irritatif++

CLINIQUE

  • Dyspnée sifflante, récidivante, souvent nocturne, réversible
  • Toux chronique récidivante (+/- expectoration)
  • Épisodes de bronchites répétés
  • Pas d'autres diagnostic différentiel mimant les symptômes

FORMES CLINIQUES D'ASTHME

  • Asthme allergique (enfance ++).
  • Asthme d'effort.
  • Asthme et intolérance aux AINS (Fernand Widal si polypose nasale associée).
  • Asthme intrinsèque (Syndrome de Churg et Strauss: hyperéosinophilie et ANCA).
  • Aspergillose broncho-pulmonaire allergique (ABPA) : sur colonisation à Aspergillus Fumigatus.
  • L'asthme "cardiaque" est un abus de langage et correspond à une dyspnée sifflante sur insuffisance cardiaque gauche.
  • Asthme aigu grave (AAG).

CONDUITE A TENIR DIAGNOSTIQUE

  • Éliminer un diagnostic différentiel : aucun examen n'est indispensable mais si doute: test de la sueur, radio de thorax, recherche de RGO...
  • Diagnostic positif
- EFR : SYNDROME OBSTRUCTIF définie par rapport de Tiffeneau <70%
- Gravité estimée sur chute du VEMS (voir AAG)
- Test de réversibilité aux beta2 mimétiques (+ si >12% ou >200ml de VEMS post inhalation) ou test de provocation à la métacholine si pas de réversibilité (témoin de l'hyperréactivité, rarement utilisé)
  • Évaluer la gravité : Sur l'interrogatoire: symptomatologie, limitation des activités et du sommeil, consommation médicamenteuse et EFR de réévaluation.

De façon schématique:

ASTHME.jpg

PRISE EN CHARGE THERAPEUTIQUE

  • ÉDUCATION avec l'école de l'asthme: facteur déclenchants, médicament et mode d'administration, DEBIT EXPIRATOIRE DE POINTE (DEP ou peak flow) au domicile, reconnaître les signes de gravités et savoir quoi faire.

A connaitre : les posologies du traitement de l'asthme

  • ÉVICTION de l'allergène. PMZ
- Lutte contre les acariens.
- Lutte contre tabac (actif et passif).
- Désensibilisation (rare; si monosensibilisé et éviction impossible)
  • MÉDICAMENTEUSE : Fonction de la gravité

TRAITEMENT ASTHME.jpg

Nouvel approche; notion d'asthme contrôlé vs non contrôlé (sur autoquestionnaire), implique une escalade thérapeutique ou au contraire une épargne.

PMZ

  • ÉDUCATION
  • ÉVICTION DE L'ALLERGÈNE

Sources



Rédigé par Jean PASTRE (interne de pneumo à Lille)